Edimbourg et les Borders

Après 2 semaines de folie, je suis de retour à Paris, et je vais commencer par vous présenter Édimbourg, une ville chère à mon cœur. J’étais déjà parti en mode sac à dos dans cette ville il y a bien longtemps avant qu’Instagram / blog et autres viennent à moi, et j’avais vraiment adoré, entre les écossais qui vous sourient, et la beauté de cette ville, j’avais hâte de revenir, voici chose faite. Voici mes recommandations avec l’aide de Sophie d’Oohmyworld et son guide aux éditions nomades.

A voir 

  • Old Town : J’adore ce quartier, je connaissais déjà très bien et c’est toujours un coup de cœur. Le quartier historique part du château jusqu’au bâtiment du parlement Écossais. D’une longueur de 1,5-2 km, vous pourrez passer par les petites ruelles, faire du shopping ou encore prendre de belles photos des différents bâtiments. Préférez un grand angle et un objectif normal. Un autre conseil, le quartier étant très visité, y allez le matin très tôt est une belle option pour immortaliser les rues et bâtiments.
  • Victoria Street : Situé aussi dans le quartier historique, c’est la rue colorée de la ville, la rue crémieux d’ici, le fait qu’elle soit courbée la met vraiment en valeur. Vous pouvez également arpenter cette rue en hauteur avec le balcon terrasse qui la longe. Bref, un spot à faire absolument autant pour la beauté que les possibilités photographiques.
  • New town : Pour trouver des cafés assez branchés, des magasins à la mode, et des restaurants plus à la mode, c’est ici qu’il faut venir. Je ne savais pas du tout, mais j’ai découvert que le café ici est vraiment excellent, il serait dommage de ne pas en essayer au moins un tant le choix est énorme.
  • Calton Hill :  Vous cherchez un spot pour les photos en hauteur, c’est là qu’il faut venir absolument. Vous dominez la ville depuis ce lieu et en plus c’est vraiment agréable de s’y promener. Un Zoom et un objectif normal vous permettront de capturer des photos exceptionnel croyez moi.
  • Arthur’s Seat : Un lieu que j’affectionne énormément, vous vous trouvez en pleine nature alors que vous êtes en plein Édimbourg, c’est dingue mais j’ai jamais vu une chose semblable ailleurs. Il est possible de faire l’ascension de la colline et atteindre le sommet, les 250m ne sont pas d’une grande difficulté. Comptez 30-45 min pour faire l’ascension, munissez vous de vos chaussures de randonnées ou Baskets, une bouteille d’eau et un petit manteau (car il fait frais en haut). Et cette fois ci, il faut un zoom pour votre appareil photo, car vous serez bien haut.
  • Stockbridge et Dean Village : 2 lieux qui se visitent très bien ensemble. ces lieux sont vraiment charmants, arpenter les rues, voir les maisons et arriver à Dean Village. C’est une balade vraiment sympathique, pour y flâner et trouver le calme d’Édimbourg si le centre ville est trop bruyant pour vous.

 

Les Borders 

A moins d’une heure du centre ville, si une envie de calme, de nature ou de découverte vous prend, sachez que vous avez ca ici à Édimbourg.

  • Rosslyn Chapel : Si vous êtes fan du Da Vinci Code, cette chapelle vous dira quelque chose. De l’extérieur, la chapelle est belle, j’ai adoré prendre les photos avec les visiteurs qui observent les détails de l’architecture. De l’intérieur, on prend clairement une claque, je n’ai jamais vu une chapelle comme celle ci, elle est WOW, et franchement on ne peut que tomber sous le charme, c’est incroyable, on pourrait y passer des heures et des heures à observer les sculptures, par contre petit bémol, Interdiction de prendre des photos et vidéos dans la chapelle.
  • Melrose Abbey : Vous avez cette fois ci les ruines d’une abbaye, elle est impressionnante aussi bien par sa taille que par ses ruines. Entouré de tombes, elle dégage une ambiance particulière, un plaisir pour les fans d’urbex.
  • Abbotsford house : Bienvenue dans l’ancienne résidence de Sir Walter Scott (célèbre écrivain écossais). une demeure chargé d’histoires, j’ai adoré déambuler à travers le jardin. Mais le top c’est quand même dans la résidence, la collection et les décorations sont exceptionnels, on se retrouve projeter dans le temps et être avec Sir Walter Scott dans sa résidence. Le lieu est en plus très photogénique, un vrai plaisir.

 

Ou manger 

  • The Signet Library : Un lieu magique, je ne pensais pas  qu’on pouvait trouver un restaurant comme ça. On y mange vraiment très bien, le service est impeccable, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est l’architecture intérieure, de la salle à manger ou prendre le thé, jusqu’à l’étage privé et ses escaliers, ce lieu m’a mis une claque, A faire absolument.
  • Devil’s Advocate : Un bar restaurant d’une coolitude extrême, je vais commencer par l’essentiel, on a une carte de whisky et de cocktails (parfois très originaux) longs de plusieurs pages et réactualisé tout le temps. Le restaurant, situé à l’étage, nous sert quant à lui des plats divins en bonne portion.
  • Cannonball : Un autre très bon restaurant, avec vu sur le château, est situé juste à côté du whisky expérience. Le cadre est vraiment agréable, et les plats quand à eux sont irréprochables, niveau choix et décision, on hésite avec plusieurs plats tellement elles nous font saliver.
  • Ochiltree restaurant Abbotsford House : Mon restaurant préféré de ce séjour et pourtant rien ne porter à croire que ça aurait été celle là. Pourquoi ? Déjà, le fish & chips est l’un des meilleurs que j’ai pu manger dans ma vie, pas gras, léger, moelleux et fondants : un 20/20 au chef. ensuite vous avez le bar à dessert et le choix est aussi compliqué que de résoudre un rubik’s cube. Pour finir le lieu est vraiment beau, épuré, façon scandinave, et ça on aime beaucoup.

 

Matériel photo et vidéo 

Pour ce voyage, je me suis équipé de mon appareil photo OLYMPUS omd 5 Mark II + Olympus OMD 1 mark II .

L’usage du 7-14 f2.8 + 12-100 f4 ont été primordiale.

 

Pour l’OMD 1 mark II , j’ai été impressionné par sa vitesse et sa qualité de fabrication. Il est robuste malgré le vent et la pluie que nous avons eu. et rapide en exécution (démarrage shoot continu),. Un must pour les photographes. j’ai hâte de le tester davantage.

Quand au 12-100 f4, il couvre largement le champ que j’ai besoin pour shooter de près comme de loin pour la ville et même le paysage, il prend des photos avec une belle netteté, on sent que c’est du bon matériel.

 

 

 

 

 

 

Et pour finir, je tiens à remercier Sophie d’OOhmyworld , Visit Scotland et les Editions nomades pour ce super trip qui m’a fait revenir dans cette ville ou j’avais laissé auparavant mon coeur.

Publicités

Une réflexion sur “Edimbourg et les Borders

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s