Cuba : la havane

Cuba, la Havane, un pays et une ville qui évoque les caraïbes, les anciennes voitures américaines, le rhum, ou bien encore la salsa.

Une destination que je voulais faire mais sans avoir encore eu l’opportunité jusqu’au mois dernier.

 

Comment y aller 

De mon côté, j’ai opté pour Corsair. Pourquoi ? tout simplement parce que vous avez des prix A/R défiant toute concurrence, à moins de 400€.  Le vol dure environ 10h, mais ce n’est qu’une formalité pour ceux qui rêvent de visiter ce pays et cette ville mythique. j’avais déjà pris un vol Corsair il y a un an, et au vu de mon expérience, je n’ai pas hésité à choisir de nouveau cette compagnie avec un service à bord souriant, sympathique et prêt à vous aider.

 

A savoir 

  • Le vol Paris – La havane dure environ 10h
  • Vous avez 2 prix à Cuba, le prix pour les locaux et le prix pour les touristes (ne soyez pas choquer par cela, il faut juste savoir que le salaire des cubains et vraiment très très faible, d’où cette différence)
  • Mieux vaut parler un peu espagnol, même si les commerçants parlent anglais, les locaux eux auront plus de difficultés.
  • Cuba possède un climat tropical, avec des températures descendant de 22° et montant à plus de 37° selon les périodes.
  • Les anciennes voitures américaines sont partout, vous aurez aucun mal à en voir. Les cubains les réparent tous pour en faire des Taxis.
  • Si vous faites des portraits des Cubains, ils vous demanderont souvent une pièce.
  • La Havane est la plus grande ville des Caraïbes.
  • Demander toujours le prix de la course au taxi avant de monter à bord.
  • Le trajet entre l’aéroport et la centre ville de la Havane dure environ 20 – 30 min.
  • La Havane, c’est 721,01 km2.

 

Cette fois ci je ne peux pas vous préciser les spots que j’ai pu faire, car en 2 jours c’est très court pour découvrir une ville aussi grande que la Havane, je me suis surtout perdu autour du quartier historique. En prenant comme centre le capitole, nous avons visité  ces alentours sur une distance de 500m, et je peux vous dire que c’est rempli de scènes de vie à chaque instant, de vieilles voitures américaines partout, de maisons coloniaux, je n’ai pas lâché mon appareil photo plus d’une minute, et je suis revenu avec plus de 500 photos en 36h.

Au niveau de mon ressenti sur la Havane, il est très positif, j’ai adoré me perdre dans les ruelles, être au plus proche des habitants de la Havane, leurs sourires (car je ne parle pas espagnol), Les cubains peuvent paraître durs avec un visage fermé, mais détrompez vous, ils sont vraiment charmant une fois que vous engagez la conversation (ou que vous essayez).  Les vieilles voitures américaines étaient un de mes objectifs photos et j’ai été servi, on en voyait partout, de toutes marques et de toutes couleurs, je m’en suis pris plein les yeux. J’aurais aimé avoir plus de temps pour visiter cette ville et d’autres lieux moins touristiques, mais en 2 jours, on en voit déjà énormément si on reste autour du quartier historique. Et surtout, les soirées cubaines sont chaudes et arrosées de cocktail au rhum (mojito et autres cuba libre vous attend), SALUD !

 

Matériel Photo 

Pour faire ces photos, je me suis équipé de mon Olympus OMD1 Mark II  et de mon 7-14 f2.8,  12-40 f2.8  et 40-150 f2.8.

J’ai beaucoup utilisé le 7-14 f2.8 car les ruelles sont très serrés, et donc l’utilisation de l’ultra grand angle est vraiment nécessaire.

Le 12-40 f2.8 complète bien la visite, car pour avoir des photos de rues, c’est cet objectif qui faudra utiliser.