Entre Naples et Amalfi



Jour 1

On commence cette première journée par une visite de Naples dès 6h30 : j’ai pu refaire la célèbre station de métro TOLEDO, la galerie Umberto, le quartier espagnole, ou bien encore quelques églises. En 3h, j’ai pu faire tout ce que j’avais mis dans ma liste, mais je vous conseille de prendre votre temps pour visiter la ville, j’étais déjà allé à Naples ce qui m’a aidé.

Pour ma nuit à Naples, j’ai dormi à Magma Home, un hôtel très accueillant (et en Français s’il vous plait) , personnellement j’ai adoré la décoration, l’accueil et la situation de l’hôtel. Si vous cherchez un hôtel, n’hésitez pas, je vous le conseille fortement, vous serez très bien accueilli par Chiara et/ou Livio. Et en plus ils ont une sacré terrasse.

Puis direction Salerne et notre hôtel qui se situe à Vietri Sul Mare. Nous avons visité le Château d’Arechi qui surplombe Salerne, une vue à couper le souffle. Et surtout l’endroit que j’attendais de voir : la cathédrale de Salerne et son incroyable crypte, clairement le point fort de la ville pour moi.

Jour 2

Lever de soleil et donc départ à 6h du matin pour aller jusqu’a Atriani, un village incroyable avec un lever de soleil comme on les aime. On visite ensuite la Grotta dello Smeraldo, reconnu pour la lumière qui se reflète dans l’eau de la grotte. A Amalfi, la ville qui a inspiré le nom de côté amalfitaine, on a pu trouver une petite terrasse offrant une vue sur toute la ville. Dans l’après midi, On part pour Ravello, dans les hauteurs de la côte Amalfitaine : la Villa Cimbrone avec sa vue, et l’Auditorium pour voir de l’architecture.

Jour 3

Ce dernier jour, nous avons visité la ville de Vietri Sul Mare avant de repartir à l’aéroport. J’ai été surpris parce que cette ville est resté très authentique et surtout j’y ai vu très peu de touristes, j’ai pu prendre quelques clichés des locaux sans être dérangé par la foule touristique. Pour cette visite rapide, on a pu voir la Chiesa Parrocchiale di S.Giovanni Battista et la Villa Comunale Vietri sul Mare (parc qui ressemble un peu à celui du parc Güell de Barcelone).

Merci beaucoup à REGIONE CAMPANIA et IN CAMPANIA , je ne connaissais pas du tout la côte Amalfitaine, et maintenant que j’ai pu entrevoir une partie de cette magnifique région, je n’ai qu’un rêve : y revenir