L’Islande du Sud en 8 jours

La video

 

 

 

Jour 1

  • Þingvellir : Pour cette première journée, nous visitons le célèbre parc National tout proche de la capitale, une très belle entrée en matière du pays. Vous aurez la chance de voir votre première cascade : OXARARFOSS.

 

  • Volcan Kerið : C’est un cratère volcanique sur la route du cercle d’or. N’oubliez pas votre Ultra Grand Angle pour ce spot que j’adore mais dont l’entrée est devenue payante.

 

Jour 2

  • Faxi Waterfall : Cascade que nous avons trouvé la veille et qu’on ne regrette pas d’avoir fait.

 

  • Geysir : Un incontournable d’Islande si c’est votre première visite. Tous les 5-10 minutes, l’eau est expulsée de ce cratère.

 

  • Gulfoss : l’une des cascades les plus puissantes que j’ai pu voir. Impressionnante, vous pouvez facilement vous balader autour, par contre, couvrez-vous bien.

 

  • Seljalandsfoss : Une belle cascade très très facile d’accès, vous pouvez passer derrière la cascade ce qui en fait sa particularité. Sur la gauche de la cascade se trouve une autre cascade nommé Gljúfrabúi, il faut cependant entrer dans une petite grotte et vous mouillez légèrement les pieds.

 

Jour 3

  • Skógafoss : Une très belle cascade à faire au lever du soleil car vous risquez d’avoir trop de monde pour faire vos photos. Un must.

 

  • Solheimasandur (avion abandonné) : La fameuse carcasse d’avion se trouve ici et est devenue vraiment très facile d’accès. Par contre sachez que c’est 4 km aller – 4 km retour, pour ceux qui veulent, un bus vous y emmène mais je trouve cela extrêmement chère.

 

Jour 4

 

  • Vik : Le village du Sud de l’Islande. Baladez-vous sur la plage de sable noir, vers l’église, et surtout; allez vers Reynisdrangar pour voir les fameuses falaises et les formations rocheuses basaltiques

 

  • Svartifoss : Une autre cascade, oui c’est le pays des cascades. Pour y accéder, il vous faudra 45 min de randonnée pour arriver devant cette belle cascade.

 

 

Jour 5

  • Jökulsárlón : Nous voici sur la belle lagune glaciaire à la limite du parc national de Vatnajökull. Vous verrez des icebergs, c’est un lieu tellement apaisant et c’est toujours un plaisir de revenir ici.

 

  • Visite de la cave de glace au parc national de Vatnajökull : Tout d’abord, il faut savoir que vous ne verrez jamais les caves de glaces identiques d’une année sur l’autre, car cela change constamment. J’ai adoré mais c’est court et on a vu qu’une seule cave de glace.

 

 

Jour 6

  • Stokksness : Un des spots que je voulais faire, à savoir que c’est une plage privée et qu’il va falloir payer un peu pour y accéder. Une fois entrée sur cette plage , vous pouvez facilement y passer la journée, entre randonnée et balade sur la plage.

 

  • Excursions randonnées sur le glacier : Nous avons voulu faire cette expédition. Et c’est un des points forts de notre voyage car j’ai bien aimé. C’est un peu physique mais pas difficile, je pense que tout le monde peut le faire, de notre côté la randonnée a duré 3h pour monter sur le glacier.

 

Jour 7

6 h de routes pour revenir sur la capitale.

 

Jour 8 : Reykjavik

 

  • Hallgrímskirkja : La très célèbre église de Reykjavik.

 

  • Harpa : C’est une salle de concerts et un centre des congrès. Vous pouvez visiter l’intérieur sans problème. l’architecture est moderne et très plaisante à shooter.

 

 

UPPIA

J’ai effectué ce voyage dans le cadre d’un partenariat avec l’UPPIA (Union interprofessionnelle pour la Promotion des Industries de la conserve Appertisée).

Un peu d’histoire :

Un procédé découvert par Nicolas Appert en 1795 : une révolution pour l’alimentation.

La conserve a été un allié des aventuriers et des marins : elle leur a permis de bien manger, d’éliminer les maladies liées à la malnutrition, comme le scorbut.

Parce que je mange des conserves aussi bien en voyage qu’à la maison, et que le sujet me touche, je vous présente ici les avantages de la Conserve :

  • Nutrition / Santé : La conserve préserve les qualités nutritionnelles, le procédé d’appertisation stabilise la concentration des fruits et légumes en vitamines.
  • Qualité : Vous avez une sélection et traçabilité des produits. Les fruits et légumes mis en conserve sont sélectionnés parmi les meilleures productions et sont soumis à une traçabilité continue de la récolte à la mise en conserve
  • Variété des produits.
  • Praticité : Facile à transporter, à stocker et à préparer (en voyage par exemple), J’étais coincé dans une tempête de neige pendant mon séjour, et je peux vous dire que j’étais content de manger chaud pour avoir de l’énergie.
  • Recyclable à 100% et à l’infini. Contrairement à d’autres matériaux (papier, plastique…) qui peuvent se dénaturer. Une conserve pourra donc se « réincarner » à l’infini en divers objets métalliques.